France

Sources de Jérusalem & lac de Sainte-Marguerite

19 décembre 2018

L’été, ce moment où tout le monde pense baignades, soleil, mer… mais aussi montagnes !

Retour sur ce mois de juillet dernier où j’ai passé 15 jours à différents endroits en France. J’ai démarré ces vacances dans les Alpes, au parc national des Ecrins, dans l’objectif de faire quelque chose que je n’avais plus pratiquer depuis un certain temps : la randonnée. Petite, j’ai été habitué à la pratiquer et avec les années (les premières vacances sans parents, avec des amis, les études) j’allais de moins en moins à la montagne et cela me manquait. Départ de Lyon, direction un premier gîte où j’ai passé une nuit « Les passagers du gîte » (site internet juste ici). Après une nuit passée là-bas, retour dans la voiture pour descendre dans les Gorges de la Durance, près de l’Argentière-la-Bessée, pour un tour en tyrolienne ! Je me suis arrêtée chez Roc-Aventure qui propose deux tyroliennes et 4 via ferrata. Une fois équipée, il y avait possibilité de rejoindre le départ des tyroliennes en voiture ou à pieds (montée d’environ une demi-heure). Les tyroliennes étaient géniales, j’ai adoré !

Reprise de la route et direction Embrun, au dessus du lac de Serre-Ponçon. J’avais envie de trouver une première randonnée (première que j’expérimentais seule) avec une potentielle vue sur le lac. J’ai utilisé l’application mobile de Visorando pour choisir une randonnée qui me semblait sympa. Il est à noter que j’avais décidé de ne rien organiser à l’avance, pas même mes logements. J’ai choisi celle qui mène aux sources de Jérusalem et qui peut se prolonger jusqu’au lac de Sainte-Marguerite (je vous propose de retrouver le circuit juste ici). Le point de départ se situe à une vingtaine de minutes d’Embrun, à la station de ski des Orres. Une randonnée qui m’a pris environ 4h de temps avec beaucoup de pause photos mais aussi d’arrêts pour bien respirer et ne pas faire d’asthme d’effort (que j’ai depuis mon adolescence). Si les sources de Jérusalem n’étaient pas très impressionnantes, l’arrivée au lac de Sainte-Marguerite vaut vraiment le détour ! Pas de vue particulière sur le lac de Serre-Ponçon, sauf sur la dernière ascension de la randonnée. Pour ce qui est de mon expérience de la randonnée en solo, je vous conseille de choisir une randonnée « fréquentée » par sécurité, de bien penser à emporter à boire et de quoi se rassasier pendant votre marche (les fruits secs sont une bonne idée). N’oubliez également pas d’avoir un petit nécéssaire en cas de bobo, crème solaire/fournitures adaptées à la saison ! Privilégiez les chaussures de marche aux baskets et veillez à avoir votre téléphone chargé (et de quoi le charger si besoin) ainsi que de quoi vous orienter. Il est préférable de connaître ou d’avoir enregistrer les numéros d’urgence en cas d’accidents et d’avoir prévenu quelqu’un de votre randonnée. On n’y pense pas assez souvent, mais je pense que c’est une bonne idée de rappeler ces quelques conseils d’autant plus utiles si l’on décide de voyager seul(e).

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply